L'acquisition du langage et les couleurs primaires

« Un enfant ne peut acquérir que les paroles qu'il entend prononcer autour de lui. Ce n'est pas de l'enseignement mais de l'absorption. L'enfant est, par nature, avide de mots ; il aime les mots étranges et longs comme les noms de dinosaures et de constellations. Il absorbe tous ces mots sans en comprendre le sens, car son esprit absorbe encore le langage par un processus d'absorption inconsciente. ”

Marie Montessori

Les conférences de Londres de 1946, p. 148



Nous savons que l'acquisition du langage prend du temps avant que la parole explose.

Plusieurs années sont nécessaires à son acquisition . Malgré tout, il appartient aux personnes proches de l'enfant de renouveler régulièrement le vocabulaire pour que l'enfant enregistre des phonèmes, se familiarise avec des sons, perçoit des changements dans la voix et les accents.

Ainsi d'une production de gazouillis d'abord, de babillages, l'enfant va répéter des syllabes.

La constitution du lexique est marquée entre 12 et 36 mois. Cette variabilité est constatée. Les enfants de 24 mois intègrent différemment entre 100 et plus de 500 mots.

Même si les enfants, quels que soient leur âge, baignent dans des thématiques variées (que nous changeons tous les 15 jours), nous voyons chez les enfants une explosion lexicale autour de 18 et 20 mois.

Dans cette tranche d'âge en effet, l'enfant produit plus de 10 mots par jour.

Dans ce cadre de changement de thématique, nous travaillons avec les couleurs primaires notamment. Nous nous attachons à nous centrer sur une seule couleur à la fois pour que l'enfant en âge d'apprentissage puisse reconnaître la couleur et puisse même prononcer son nom.

Les couleurs primaires seront ainsi présentées à la suite à 15 jours d'intervalle et feront la couleur de toutes les thématiques. Cela change ainsi l'ambiance générale de la structure et le vocabulaire associé : une façon de tout renouveler.


Sophie COLAS,

Gestionnaire et Référente technique.


6 vues0 commentaire