top of page

L'attachement : lien crucial pour l'enfant

« Un attachement a grandi. Qu'est-ce qu'un attachement ? C'est la plus difficile de toutes les interrelations humaines à expliquer, parce que c'est la plus vague, la plus impalpable. Il a tous les bons côtés de l'amour, et aucun de ses inconvénients(...)" Cornell Woolrich

L'attachement crucial ? Mais de quoi s'agit-il vraiment ?Quelle est sa signification ?

Selon John BOWLBY, psychiatre et psychanalyste anglais à l'origine de ce concept, l'attachement se réfère au lien émotionnel spécifique que le bébé développe pendant sa première année de vie avec son 'Caregiver', que ce 'Caregiver' soit les parents, une sœur, une nounous ou les grands-parents, etc...

C'est en effet un lien de dépendance qui va se structurer avec le temps et apporter à l'enfant finalement confiance pour atteindre l'autonomie et l'indépendance.

Cet attachement apporte donc à l'enfant sécurité et confiance.

On parle ainsi d'enfant sécure et insécure. Il aura ainsi plaisir ou non à explorer le monde ou à jouer seul ou accompagné.



L'attachement serait donc le degré de sécurité que développe l'enfant auprès de ses parents ou accompagnants (définis comme 'Caregiver'). Si ce lien est suffisamment fort et lui apporte sécurité et confiance, alors l'enfant aura envie de découvrir le monde et tendra vers plus d'autonomie et d'indépendance en grandissant.

L'attachement, nous l'observons facilement très tôt quand l'enfant se blottit dans le cou de sa maman, agrippe un doigt, les cheveux, une main. Nous pouvons constater que l'enfant en effet essaye de s'accrocher avec force. Il est parfois difficile d'enlever son doigt de sa main bien serrée.


Dans le ventre de maman, l'enfant dépendait totalement de maman. Désormais présent dans le monde, il exprime ses inquiétudes, sa faim, sa tristesse ou fatigue en pleurant. C'est la réponse que le 'Caregiver' va lui apporter qui va structurer cet attachement et le rendre sécure ou insécure. C'est aussi sa disponibilité physique, émotionnelle et/ou mentale qui va structurer l'attachement de cet enfant.


Et cette réponse peut varier en fonction :

- des émotions que traversent les parents ou le'Caregiver'

- leur conception de la parentalité,

- le stress qu'ils vivent ou pas,

- leur disponibilité ou absence,

- leur façon de parler, de se comporter avec l'enfant.

En résumé, les attentions portées à l'enfant vont ainsi constituer cet attachement sécure ou insécure.

Tout en grandissant, l'enfant va s'intéresser à un jouet, une personne, et relâcher la pression de l'étreinte avec son 'Caregiver'.

Plus l'enfant va grandir, plus la pression dans sa main va se relâcher pour pouvoir alors attraper des éléments à proximité et commencer à jouer avec ce qu'il trouve dans son environnement proche. Il suffira pour l'enfant de sentir la proximité physique et visuelle de l'adulte ou du caregiver pour s'engager seul dans des activités , la marche, etc...

Un enfant secure aura plaisir à explorer et jouer seul ou accompagné de ses pairs.


D'autres enfants, avec un attachement - confiant , soit voudront le parent ou le caregiver à proximité constante, soit oserons un instant s'aventurer mais reviendront régulièrement voir l'adulte pour y trouver la sécurité physique, affective et sécurisante pour repartir jouer, remplis de sécurité.


Boris CYRULNIK nous aide à observer l'enfant et analyser son attachement, dans son livre de la petite enfance. Il en nous invite ainsi à évaluer :

- La niche sensorielle et affective de l'enfant

- Le tissage de ses liens

- Le type d'attachement créé

- Les ressources internes et externes quel 'enfant a à sa disposition

- Les figures d'attachement stables et familières qui doivent être toujours les mêmes la première année.

En fonction de ces observations, nous serons, en tant qu'accompagnant dans la structure, capable de nous adapter à l'enfant, quelle que soit son unicité. Nous saurons lui proposer une présence qui le sécurise et l'invite doucement à découvrir par lui-même le monde et ses trésors.


Sophie COLAS

Gestionnaire et Référente technique








Comentarios


bottom of page